Alexandre Cabral

ALEXANDRE CABRAL

37 ans

Acteur de la préservation des ressources naturelles

Somme

Alexandre Cabral

ALEXANDRE CABRAL

37 ans

Acteur de la préservation des ressources naturelles

Somme

Alexandre Cabral

ALEXANDRE CABRAL

37 ans

Acteur de la préservation des ressources naturelles

Somme

Alexandre Cabral

ALEXANDRE CABRAL

37 ans

Acteur de la préservation des ressources naturelles

Somme

Alexandre Cabral

ALEXANDRE CABRAL

37 ans

Acteur de la préservation des ressources naturelles

Somme

L'avis du jury

Produire des légumes de manière responsable

Alexandre Cabral est producteur de légumes en agriculture biologique et en permaculture en plein cœur urbain d’Amiens, dans la Somme. Le maraîcher cherche avant tout à mieux cultiver plutôt que de cultiver plus, le tout en développant une autre vision de l’agriculture. 

 

REPÈRES

• Installé en janvier 2018

• 1 hectare de maraîchage

• 3 salariés

 

 

SON Activité

Alexandre Cabral s’est installé le 1er janvier 2018 en plein cœur d’Amiens, dans la Somme. En agriculture biologique, il produit une multitude de légumes sur une surface d’un hectare. En plus de cette activité, le maraîcher accueille également, avec ses associés, des élèves sur la partie ferme pédagogique de la structure. 

SON PROJET

"L’objectif est de favoriser la biodiversité tout en préservant au maximum les ressources naturelles. Avec la mare, la ferme pédagogique, les arbres que l’on plante un peu partout, les fleurs mellifères, les déchets verts, le purin d’orties, nous mettons de nombreuses actions en œuvre pour avoir une pratique la plus écologique possible et qui s’inscrive dans le développement durable", détaille le maraîcher. Le principal engrais épandu dans les micro-parcelles est un compost végétal réalisé à partir des déchets verts de la ville d’Amiens qui est incorporé très légèrement sur la couche supérieure du sol. Par ailleurs, il a à cœur d’accueillir les consommateurs afin qu’ils s’interrogent sur leurs choix alimentaires et leurs modes de consommation.

SON RÉSULTAT

Depuis la mise en place de ces différentes méthodes, le maraîcher observe une amélioration de la qualité des sols et une préservation de la faune souterraine. Elles participent à un usage raisonné des ressources en eau et en énergie. "Elles permettent également d’utiliser de petits espaces et donc d’avoir des effets limités sur la faune environnante et de cultiver à proximité des consommateurs pour réduire l’empreinte carbone et obtenir une alimentation saine", détaille Alexandre Cabral.

SON RÊVE

À l’avenir, Alexandre Cabral souhaite créer une pépinière, dans le sens d’un incubateur, afin d’accueillir de jeunes agriculteurs ou artisans pour les aider, les former et leur permettre de développer leur propre modèle agricole.


Retour aux finalistes