FABIEN BARRE

, , , ,

Fils d’un salarié de Peugeot à Mulhouse et d’une mère au foyer, Fabien Barre aurait pu ne jamais s’intéresser à l’agriculture. Mais voilà, il prend goût à l’élevage au contact des animaux de l’exploitation voisine de chez sa grand-mère. Depuis tout petit Fabien n’a qu’une idée en tête : s’installer avec des vaches laitières et fabriquer du munster.

Fromages de chèvres et vente directe

Fabien Barre vend ses fromages de chèvres par l’intermédiaire d’un réseau de magasin en vente directe, plus particulièrement le magasin de producteurs Cœur Paysan. Pour cet éleveur de chèvre, le jury a souligné la taille humaine du projet, pensé pour être viable et ancré dans le territoire.

 

 

SIMON JANSANA

, , , ,

Rien ne prédestinait Simon à devenir chevrier hormis une passion développée depuis sa plus tendre enfance. Il n’est pas issu du milieu agricole. « J’ai fait une école d’ingénieur dans le développement des matériaux. Pendant trois ans, j’ai développé des bétons haute performance », confie le jeune homme. Pourtant l’envie de s’installer en élevage se fait toujours plus pressante. « J’ai décidé de quitter mon emploi, en ayant fait au préalable une étude de marché et monter un dossier économique. Je me suis dit que c’était le moment ou jamais, avant d’avoir des enfants.

Devenir parrain d’une chèvre

Simon Jansana a mis en place un système de parrainage de chèvre pour mieux vendre les différents produits issus de son élevage. Cette démarche de commercialisation innovante mêle à la fois stratégie économique et contact avec le grand public.