MARION BRETEAU

, , , ,

Diplômée de l’école de Purpan en 2011, Marion a travaillé trois ans en chambre d’agriculture où elle a notamment eu pour mission d’accompagner les agriculteurs souhaitant s’engager sur des circuits courts. En 2014, c’est à son tour de monter son projet. Elle s’installe avec son compagnon, Damien, sur l’exploitation des parents de ce dernier, dans le Berry. Une exploitation de polyculture-élevage que le jeune couple va faire évoluer selon ses envies et ses convictions.

Quinoa et lentille reine des graines

Marion Breteau a créé sa propre marque « Sa Majesté la graine » pour commercialiser sa production de quinoa, lentille, notamment en vente directe. De plus elle sensibilise le grand public via les réseaux sociaux et des participations comme au Printemps de Bourges, par exemple. Marion Breteau a mis en place une véritable stratégie autour de cette marque pour allier promotion de métier, sensibilisation du consommateur et vente des produits.

 

 

DAMIEN DEVIENNE

, , , ,

Repères

Gaec deux associés sur 115 ha.
Commercialisation : 95 % en vente directe et 5 % en négoce.
En cours de conversion à l’agriculture biologique depuis le 15 mai 2012.
Fabrique d’aliment à la ferme : 50 tonnes par an pour les bovins. Chiffre d’affaires de 160 000 €.
Points forts : dynamique et novateur.

DES BLONDES D’AQUITAINE EN PLAINE PICARDE

En conversion vers l’agriculture biologique, Damien Devienne et son frère se sont lancés dans l’aventure de l’élevage bovin suite à la reprise de la ferme familiale et l’achat de 100 bêtes. Située en Picardie, dans ce bassin proche de Paris, la Ferme de la Verte Vallée vend 95 % de sa production directement au consommateur.

 

ISABELLE PROVIN

, , , ,

Repères

Deux associés et une salariée à mi-temps (poulailler)
Élevage de 50 vaches allaitantes de race parthenaise, vente de broutards pour l’engraissement et la reproduction

EN CHANTANT LA PARTHENAISE

Dynamisme, technicité et passion ! Isabelle Provin a appuyé le développement de son entreprise sur une race locale typique : la parthenaise, qui fait une viande de qualité bouchère épatante. Juge de concours, développant la génétique et visant l’excellence, cette entrepreneuse présente d’ores et déjà de bons résultats financiers.

 

KÉVIN RAYMOND

, , , ,

Repères

Élevage de 65 vaches charolaises, vente des broutards, engraissement des vaches de réforme

UNE ÉTABLE QUI PRODUIT DE L’ÉNERGIE

Kévin Raymond a repris l’exploitation de son père. Autonome en fourrage, il travaille dans une filière organisée pour vendre ses jeunes animaux à l’export et ses vaches de réforme dans la Filière Qualité Carrefour. Ses projets ? Construire deux bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques !

 

DAMIEN AVIGNON

, , , ,

Repères

Élevage naisseur-engraisseur de 180 têtes dont 70 vaches mères charolaises
80 ha en location dont 64 ha de prairies, 12 ha de maïs, 4 ha de blé

IL N’EST PAS NÉ ÉLEVEUR, IL L’EST DEVENU

Réaliste et pragmatique, Damien Avignon s’est installé suite à une formation spécifique à la viande. Son dossier est durable, viable, et cohérent, grâce, notamment, à une bonne maîtrise technique. « Écouter les conseils des autres » : un facteur-clé de réussite d’après lui.

 

PIERRE-ALEXANDRE BEC

, , , ,

Repères

Production de veaux sous la mère label Rouge Blason prestige
100 vaches mères : race limousine et 15 « tantes » montbéliardes

PARCE QU’IL LE « VEAU » BIEN !

28 ans, installé avec sa compagne, Pierre-Alexandre Bec élève des veaux de lait en zone de montagne. Très technique, son ancien travail d’inséminateur aide grandement à la maîtrise de sa profession. Il valorise sa production grâce au label Rouge Blason prestige. En trois mots ? « Travail, rigueur, passion », d’après cet éleveur dont le rêve est de devenir propriétaire

 

EMILIE HECQUET

Émilie Hecquet, Émilie Hecquet, Émilie Hecquet, Émilie Hecquet, Émilie Hecquet
Repères

Un peu de tout et tout en agriculture biologique

Émilie Hecquet fait un peu de tout sur 30 ha ! Polyculture (blé, pois, betterave, avoine, seigle, luzerne) et poly-élevage (65 têtes : porcs, veaux, brebis…) sont le lot quotidien de cet ingénieur,  sur son exploitation 100 % en agriculture biologique. Elle privilégie les circuits courts, et produit aussi son pain au feu de bois.